Cuisiner en pleine conscience : Banana Bread (ASMR)

Saviez-vous que l’on pouvait cuisiner et manger en pleine conscience ? Quand je vous dis que la méditation est partout, c’est totalement vrai ! La méditation peut également se pratiquer en cuisine et dans nos assiettes. Il y a même des livres qui parle de ça, comme les livres Manger en Pleine ConscienceSavourez et Réapprendre à manger. Cuisine et manger en pleine conscience n’est pas un phénomène nouveau, simplement une pratique oubliée dans nos sociétés actuelles. Cuisiner et manger, c’est pourtant la base de nos vies, non ? Vous vous demandez comment peut-on méditer en cuisinant ? C’est très facile, suivez le guide.

Cuisiner en pleine conscience : Banana Bread (version ASMR)

Et oui ! On peut cuisiner et même manger en pleine conscience. C’est une expérience à tester, je vous le dis. Dans cette vidéo, je vous propose de cuisiner un Banana Bread, en pleine conscience avec moi. Cette vidéo est à regarder avec les yeux et les oreilles.

7 conseils pour cuisiner en pleine conscience

Vous verrez qu’en fait cuisiner en pleine conscience, ce n’est pas si sorcier. Cela peut même devenir une habitude.

1 – Choisissez avec soin vos aliments
2 – Prenez le temps de comprendre comment ils sont arrivés là dans votre cuisine
3 – Observez chaque légume que vous épluchez, chaque fruit que vous lavez,…
4 – Cuisinez en silence, écoutez seulement les bruits des aliments et vos ustensiles de cuisine (couleurs, texture,…)
5 – Ralentissez : essayez de ralentir vos mouvements et de vous imprégnez de chaque sensation
6 – Prenez conscience de ce que vous êtes en train de faire. Par exemple, quand vous épluchez un légume, essayez de prendre conscience de chaque mouvement de vos mains, de vos yeux et de chaque sensation que cela vous procure
7 – Cuisinez des recettes que vous aimez, faites-vous plaisir

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  INSIGHT TIMER : comment utiliser l'application ?

7 conseils pour manger en pleine conscience

L’essentiel pour retrouver le plaisir de manger est de renouer avec les sensations alimentaires et se libérer des schémas qui nous conditionnent. Vous apprendrez ainsi à manger en pleine conscience.

1 – Attendez d’avoir faim pour manger
2 – Ne commencez pas une journée le ventre vide
3 – Buvez un verre d’eau avant chaque repas pour préparer votre corps à manger
4 – Mangez sans distraction : éteignez télé, ordinateur, téléphone,…
5 – Avant de vous jeter sur votre assiette, admirez-la, sentez les odeurs qui s’en dégagent, observez les aliments,…
6 – Prenez votre temps : mastiquer plus longtemps, posez vos couverts entre chaque bouchée, buvez un verre d’eau,…
7 – Prenez une feuille et notez ce que vous avez mangé, ce que vous avez éprouvé comme émotion/sensation à ce moment-là, prenez conscience de ce que vous cherchez dans certains aliments (réconfort, apaisement,…)

Les bienfaits de la cuisine en pleine conscience

Ce qui est génial quand on cuisine et qu’on mange en pleine conscience, c’est qu’on se fait du bien. Nos sens s’éveillent un à un, nous ressentons des émotions positives, on (re)découvre notre corps et notre appétit. On apprend également à mieux gérer notre satiété, puisque quand on mange en pleine conscience,on prête attention à chaque bouchée, elles prennent donc plus d’importance et notre sentiment de satiété arrive plus vite. Une autre conséquence due au fait de manger en pleine conscience (qui va sûrement en intéresser plus d’une) est la perte de poids. Bien sûr, ceci n’est pas une raison pour vous y mettre !

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  [VIDÉO] - 3 astuces pour méditer en toute sérénité

 

Parmi vous qui connaissait la cuisine en pleine conscience ? Allez vous essayer de cuisiner et manger en pleine conscience ? Venez partager vos expériences en commentaires.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis :)
  •   
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  
    2
    Partages
  • 2
  •  
  •  

2 commentaires sur “Cuisiner en pleine conscience : Banana Bread (ASMR)

  1. Préparer ses repas en pleine conscience est un très bon exercice pour intégrer la réalité du présent. Pour ma part, je ne suis jamais une recette. Je choisis mes ingrédients comme le peintre choisit ses couleurs et ensuite je crée. Chaque plat, comme le mandala, est unique. On peut ainsi enraciner au quotidien l’esprit de la méditation et le caractère éphémère de la vie. Dans les temples au Japon, le poste de Tenzo (cuisinier) est donné à des maîtres avancés sur la voie. Merci encore pour cet article !
    Christophe

    1. J’aime beaucoup cette idée de peindre la cuisine. C’est vrai que cuisiner en pleine conscience est vraiment un bon exercice. Avant je préparais tous mes repas de façon systématique tel un robot, maintenant, je prends le temps d’observer, de choisir et de préparer chaque aliment et ça change tout ! Intéressant pour le poste de Tenzo, je connais très mal la culture japonaise. Je vais remédier à ça rapidement !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.