Sophrologie, relaxation et méditation, quelles différences ?

On pose les bases ! Je viens de me rendre compte que j’avais complètement oublié de vous parler des différences qu’il y a entre la méditation, la sophrologie et la relaxation. Peut-être que pour moi, ça coule de source mais peut-être que pour beaucoup de personnes, les différences entre ces notions sont assez vagues à comprendre. Et elles ne vont plus rester vagues très longtemps parce qu’avec cet article vous allez enfin comprendre pourquoi la méditation ce n’est ni de la sophrologie ni de la relaxation.

différences méditation sophrologie relaxation

1 – Sophrologie

NB : cette partie a été aimablement écrite par Audrey Mailhou, jeune maman sophrologue et infirmière. Merci à elle ! Vous pouvez retrouver Audrey sur Instagram. Je vous invite, également, à visiter son site pour en savoir plus sur les prestations qu’elle propose.

Le créateur et fondateur

Alfonso Caycedo (neuropsychiatre d’origine colombienne) a créé la sophrologie en 1960 à partir de toutes ses connaissances médicales et ses voyages (Inde, Tibet, Japon). La sophrologie mêle l’orient (zen japonais, yoga indien, méditation tibétaine) à l’occident avec l’hypnose, la philosophie, la neurologie, la Grèce Antique (Platon, Hippocrate,..), la psychologie et la psychanalyse (Freud , Erickson, Charcot, Jacobson…). La sophrologie intègre de nombreuses techniques, elle s’inspire de la relaxation, du yoga et de la méditation sans pour autant être la même chose. Cependant, on y retrouve beaucoup de similitudes! Ce sont toutes ces origines mélangées qui rende la sophrologie si difficile à définir.

Les différents degrés de la sophrologie

La sophrologie possède différents degrés comportant des exercices spécifiques sur des mouvements ou des visualisations sur des thèmes différents :

  • le premier degré vise à travailler sur le corps : la concentration et le présent. Ce degré s’inspire du Hatha Yoga avec des mouvements du corps effectués lentement et en conscience.
  • le deuxième degré vise à travailler sur l’esprit : la contemplation et le futur. Ce degré s’inspire du bouddhisme tibétain.

Apres avoir appréhendé le présent de manière positive dans le premier degré, nous pouvons nous projeter dans notre futur de manière plus sereine.

  • le troisième degré vise à travailler sur la conscience : le corps et l’esprit conjugués, et sur le passé. Ce degré s’inspire du zen japonais.

Nous pouvons, après avoir travaillé sur le présent (1er degré) et le futur (2nd degré), regarder vers notre passé parfois douloureux de manière plus positive.

  • le quatrième degré est axé sur nos valeurs profondes afin de mieux les connaître et les renforcer pour leur donner du sens. Ainsi que sur la tridimensionnnalité du passé, présent et du futur.

Comment la sophrologie se pratique t-elle ?

Selon les exercices proposés, on peut pratiquer la sophrologie en position assise, couchée ou debout. Il existe différents types d’exercices : des séances dynamiques en mouvement (comme au yoga), des visualisations (comme durant une méditation) et aussi de la respiration consciente (relaxante, dynamisante,…).

Nous pouvons pratiquer la sophrologie en groupe (cheminement progressif à travers les 4 degrés) ou individuellement. Les séances individuelles sont pratiquées dans un cadre plus thérapeutique. Le sophrologue adapte alors un protocole personnalisé en fonction du besoin de la personne (dit le sophronisé) : phobie, arrêt du tabac, préparation à l’accouchement ou du sportif, angoisses, gestion du poids.…

Comparaison avec la méditation

En bref, la sophrologie et la méditation sont cousines et ont un socle commun (concentration, mieux-être, accueil des sensations et des émotions). Les deux pratiques sont différentes mais complémentaires. 

Les points communs de la sophrologie et la méditation :

  • l’inspiration de techniques orientales
  • des domaines d’applications communs tels que : gestion du stress et des émotions, gestion de la douleur, phobie, addictions,…
  • leurs pratiques permet d’avancer vers une meilleure connaissance de soi et de travailler sur la concentration
  • comme lors de méditations guidées, le sophrologue nous guide par sa voix

Mais la sophrologie, à la différence de la méditation :

  • n’est pas tournée uniquement sur le présent mais aussi sur le passé et le futur.
  • tend à se diriger vers les sensations les plus positives

Pour aller plus loin, lien vers le site de la Chambre Syndicale de Sophrologie et lien vers l’Académie de Sophrologie Caycédienne.

 

2 – Relaxation

Les techniques de relaxation sont multiples et prennent leurs origines dans différents domaines. On y retrouve la psychothérapie, la psychanalyse et des techniques dérivées du yoga et de la méditation. Ces techniques sont devenues populaires grâce au développement personnel avec toutes ces personnes qui étaient à la recherche d’un mieux-être. Les premiers livres traitant de “relaxation” sont apparus dans les années 1970. La sophrologie et la méditation sont des techniques de relaxation (au même titre que l’hypnose, le reiki ou le training autogène) mais la sophrologie et la méditation ne sont pas de la relaxation (ça y est je vous ai perdu…). J’attire votre attention sur le fait qu’il ne faut pas confondre TECHNIQUES DE RELAXATION et RELAXATION, la première regroupe un ensemble de techniques et la seconde est une technique à part entière (ça commence à être plus clair ?).

La relaxation, c’est quoi exactement ?

La relaxation se limite à provoquer un état de bien-être et vise à principalement à une réduction du stress en diminuant la fréquence cardiaque et respiratoire. Celle-ci commence par l’apprentissage du lâcher prise et l’arrêt des pensées ruminantes. On pratique le plus souvent la relaxation en position couchée. Elle se base sur des exercices simples de respiration et de contraction/relâchement musculaire. Puis notre esprit est invité à entrer dans un état de calme, à la frontière du sommeil et de la conscience. Pour résumé grossièrement la relaxation en une phrase, on pourrait dire : “on entend toujours mais on n’écoute plus”.

Comparaison avec la méditation

Encore une fois, on peut dire que la relaxation et la méditation sont cousines (avec la sophrologie aussi d’ailleurs).

On retrouve des points communs :

  • exercice de respiration
  • réduction du stress
  • apprentissage du lâcher-prise
  • position couchée (même si propice à l’endormissement quand on médite)

Et des différences :

  • la méditation ne se pratique pas dans le but d’être dans un état de calme (entre sommeil et conscience)
  • on ne tente pas avec la méditation d’arrêter nos pensées ruminantes

Pour aller plus loin, vous pouvez visiter cette page.

 

3 – Méditation

Ma partie préférée, la méditation ! Je ne vais pas revenir sur les origines de la méditation et tout le tralala, pour cela je vous invite à lire sur mon blog cet article et cet article. Je vais, simplement, vous définir la méditation comme moi je l’entends. La méditation, c’est un véritable entraînement de l’esprit. La méditation, c’est quelque chose qui vous transforme et vous change la vie. Elle permet de faire un retour sur soi, de mieux connaître son soi intérieur, c’est en fait un espèce de voyage intérieur d’introspection (ça me plaît bien cette expression).

Concrètement, on fait quoi pour méditer

Méditer, c’est focaliser son esprit sur soi, sur sa respiration ou sur un objet de concentration (bougie, rivière, arbre,…). Méditer, c’est apprendre à se recentrer sur soi et surtout à prendre du temps pour soi. Méditer, c’est retrouver notre bulle de bien-être. Notre esprit (mental) est sans cesse en activité , nous sommes sans cesse distrait par le monde extérieur sans pour autant y prêter attention. Quand avez-vous regardé le ciel et les nuages pour la dernière fois ? Vous êtes-vous arrêté 2 minutes pour regarder cet oiseau sur cet arbre ? Quand vous conduisez, êtes-vous vraiment en train de conduire ou pensez-vous au demi-million de choses que vous n’avez pas faites durant votre journée ? La pleine conscience est partout et tout le temps. Vous pouvez pratiquer la méditation toute la journée si ça vous dit.

Mettre en pratique la méditation

Vous pouvez commencer par vous asseoir, fermer les yeux et vous concentrer sur votre respiration. Faites simplement attention à l’air qui entre et qui sort de vos narines. Lorsque vous allez vous concentrer sur votre souffle, votre esprit va partir dans tous les sens, vous allez penser à pleins de choses et vous savez quoi ? C’est tout à fait normal ! Notre esprit est une machine qui fonctionne 24h/24. Quand vous vous apercevez que vous êtes parti dans vos pensées, vous devez vous recentrer sur l’instant présent en vous focalisant autant qu’il le faut sur votre respiration et vos sensations corporelles. Et petit à petit, méditation après méditation, vous entraînerez votre mental à faire ce travail et méditer deviendra de plus en plus facile.

Pour aller plus loin, je vous invite à consulter sur mon blog, cette page dédiée aux débutants en méditation.

 

Des techniques toutes cousines et pourtant toutes différentes

Comme nous l’avons vu, bien que ces 3 techniques fassent partie de la même famille, elles sont toutes complètement différentes. Toutes 3 vont vous permettre d’aller vers une meilleure connaissance de votre “moi-intérieur” et vers un sentiment de mieux-être général. Toutes 3, si on les pratique régulièrement, ne vous apporteront que des bénéfices dans votre vie. Toutes 3, vous aideront à trouver cet équilibre psychologique et physiologique nécessaire à votre bien-être. Libre à vous de trouver quelle technique vous convient le mieux et si vous êtes accro au mieux-être vous pouvez toutes les pratiquer !

 

Et vous, quelle est votre technique de relaxation préférée ? Est-ce que vous en pratiquez plusieurs ? Connaissez-vous d’autres techniques de relaxation ? Dites-moi tout en commentaires !

N’oubliez pas de partager cet article pour en faire profiter vos amis Winking smile

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis :)
  •   
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  
    21
    Partages
  • 21
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.