5 études scientifiques qui prouvent que la méditation devrait être obligatoire à l’école

Dans beaucoup de pays, la méditation a fait son entrée dans le milieu scolaire il y a déjà quelques années (Canada, Pays-Bas, Finlande,…) mais la France reste en retard sur ce point. Et c’est vraiment dommage… Nos enfants et adolescents passent la majorité de leur temps dans les écoles, le stress y est inévitable. Pourtant, on a longtemps pensé que les enfants n’étaient pas soumis au stress, à l’anxiété et à l’angoisse. Or, les enfants ont bel et bien des états d’âme, parfois même douloureux. Il y a pourtant une solution simple pour aider les enfants à comprendre et gérer leurs émotions : la méditation. Il existe maintenant pas mal d’études scientifiques qui démontrent les bienfaits de la méditation sur les enfants.

En France, on aime bien les preuves scientifiques parce qu’on veut être sûrs de ce qu’on l’on fait, surtout quand cela touche de près nos enfants. Pour bon nombre de personnes, la méditation reste un sujet délicat à aborder (le rapport à la religion, son effet sectaire,…). Toutefois, la méditation peut-être enseignée de façon laïque et ce même dans les écoles… Je vais vous apprendre pourquoi il est important que nos chères têtes blondes commencent la méditation le plus tôt possible. Pour ce faire, je vous ai trouvé 5 études scientifiques qui prouvent que la méditation devrait être obligatoire à l’école.

 

5 études scientifiques qui prouvent que la méditation devrait être obligatoire à l’école

 

 

 

1 – Le programme L’attention ça marche d’Eline Snel, 2008

Eline Snel (auteure du célèbre livre “Calme et Attentif comme une grenouille”) a développé son programme “L’attention, ça marche” en 2008, il est basé sur la méditation de pleine conscience. Elle propose 2 formations : 1 formation de 8 semaines pour les enfants de 4 à 12 ans et une formation de 10 semaines pour les enfants de 12 à 19 ans.

Le cursus de 8 semaines a été testé avec 12 enseignants et 5 écoles (cela représentait 300 enfants au total). Les enseignants avaient 30 min de formation par semaine, quant aux enfants, ils avaient 10 minutes d’exercice de pleine conscience par jour. Ces exercices ont, par la suite, continué en classe et ce durant toute l’année scolaire. A la fin de l’étude, les résultats ont été probants. Les enseignants ont constaté “davantage de calme en classe, une meilleure concentration et plus d’ouverture d’esprit. Les enfants sont devenus plus gentils, envers eux-mêmes et envers les autres, ils ont acquis davantage de confiance en eux-mêmes. Ils ont émis moins rapidement de jugement”. Les exercices de pleine conscience ont permis aux enfants de trouver un réel bien-être à l’école. Les enfants ont ainsi développé : confiance, calme, gentillesse et bienveillance.

 

2 – Le programme Learning to Breathe (Apprendre à Respirer) de Broderick et Jennings, 2013

Learning to Breathe (L2B) est un programme, composé de plusieurs séquences, basées sur la pleine conscience. Il est conçu pour les adolescents en milieu scolaire (écoles ou universités). Celui-ci a pour but de renforcer la régulation de l’attention et des émotions grâce à la pratique de la pleine conscience. Il vise à cultiver des émotions saines comme la gratitude et la compassion, renforcer l’attention, à élargir le répertoire des compétences en gestion du stress et à aider les élèves à intégrer la pleine conscience dans leur vie quotidienne.

Chaque cours comprend une discussion adaptée à l’âge des enfants, des activités et des moments pour pratiquer la pleine conscience en groupe. L2B a été étudié dans de nombreux contextes et utilisé avec des enfants et des adolescents. Les résultats de ce programme sont très intéressants et montrent que les participants au programme ont développé leurs capacités à gérer leurs émotions et leur stress. Les chercheurs ont également noté une diminution de l’anxiété et du niveau de réactivité aux émotions et aux pensées négatives, ainsi que de meilleures capacités d’autorégulation.

5 études scientifiques qui prouvent que la méditation devrait être obligatoire à l’école

3 – Le programme PEACE mis en place par l’AME (Association Méditation dans l’Enseignement), 2016

Peace signifie pratique de la Présence, de l’Ecoute, de l’Attention et de la Concentration dans l’Enseignement. Ce programme s’adresse aussi bien aux enfants qu’aux adolescents, de la maternelle, à l’élémentaire et même jusqu’à l’enseignement supérieur. C’est un programme de 10 semaines divisé en plusieurs séquences, on retrouve dans chaque séquence (en plus des exercices de méditation) des exercices de yoga ou de Chi Gong. Chaque séquence est adaptée en fonction de l’âge des enfants. Le programme Peace suit une trame logique : apprivoiser le corps, le souffle, les émotions, les pensées et ce afin de favoriser les capacités cognitives telles que l’attention, la concentration, la mémorisation et l’expression.

Des chercheurs ont étudié 4 classes de CM2 (116 élèves au total), les résultats à l’issue du programme PEACE montrent que :

      • 52% des enfants se sentent mieux à l’issue de cette expérimentation
      • 82% des enfants se sentent plus calmes à l’issue du cycle des méditations
      • 70% des enfants constatent avoir développé leur attention et leur concentration grâce à la méditation
      • 69% des enfants reconnaissent être davantage bienveillants envers eux-mêmes
      • 73% des enfants s’estiment être davantage bienveillants envers les autres
      • 55 % des enfants parviennent grâce à la méditation à mieux vivre et exprimer leurs émotions
      • 65% des enfants ont continué à pratiquer la méditation au moins une fois par semaine

 

4 – Le programme Mindful Kids de Van de Weijer-Bergsma, 2012

Le programme Mindful Kids est un programme d’une durée de 6 semaine. Il comprend des activités basées sur pleine conscience, celles-ci sont effectuées à raison de 2 fois par semaine, durant 30 minutes en classe. Ce programme a été évalué auprès de 199 enfants âgés de 9 à 12 ans fréquentant des écoles primaires publiques aux Pays-Bas.

Un professionnel formé (animateur) est présent en classe pour faire participer les enfants à des exercices d’attention objective aux sons, aux sensations corporelles, à la respiration, aux pensées et aux émotions. L’enseignant est lui aussi présent et doit participer aux exercices. Les résultats montrent une amélioration du bien-être et une diminution du stress perçu par les enfants ayant participés à l’étude. Les parents des enfants évalués ont, quant à eux, remarqué une diminution des symptômes d’anxiété et des comportements agressifs chez leurs enfants.

5 – Le programme MindUp de Kimberly Schonert-Reichl, 2003

Le programme MindUp  a été fondé en 2003 aux États-Unis par l’actrice américaine Goldie Hawn, pratiquante assidue de la méditation de pleine conscience. Au départ, elle a développé ce programme avec comme objectif d’aider les enfants à surmonter des évènements traumatisants (ex. attentats du 11 septembre, massacres dans les écoles et universités américaines). Ce programme, établi par des scientifiques et des psychologues, se base sur les principes de la méditation de pleine conscience.

Cette méthode est appliquée depuis plus de 10 ans dans les écoles de Vancouver. En plus des exercices de pleine conscience, il y a au programme des leçons d’empathie, de contrôle des émotions ou encore d’optimisme. Autrement dit, ce programme c’est de la positivité en barres. Ces “apprentissages émotionnels et sociaux” ont pour but d’améliorer le bien-être des élèves et par conséquent, leur réussite scolaire.

Les équipes de Kimberly Schonert-Reichl (chercheuse en psychologie qui a contribué au développement du programme MindUp) ont comparé, pendant 4 mois, les résultats de 2 échantillons d’élèves, l’un suivant ce programme et l’autre non. Les résultats sont sans appel :

“Ce que nous avons constaté, précise la chercheuse, c’est que le programme améliore le bien-être des enfants, le contrôle qu’ils ont d’eux-mêmes et leur capacité à gérer leur stress, il développe l’empathie et l’entraide entre les élèves et, autre fait surprenant, 15% des enfants ont eu de meilleurs résultats lors des examens en mathématiques”. La chercheuse confirme : “C’est vrai que ce programme fait une réelle différence dans la vie des enfants, alors maintenant, il faut arrêter de se demander si c’est nécessaire ou non d’enseigner ces techniques, car c’est évident qu’il faut le faire, et il faut se demander comment poursuivre sur cette voie”.

Source : Canada : se relaxer et respirer pour mieux apprendre à l’école

 

5 études scientifiques qui prouvent que la méditation devrait être obligatoire à l’école

 

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  7,5 conseils pour aménager son coin méditation à la maison

La magie de la méditation

 

Toujours selon des études (je ne m’arrête plus avec les études), des séances de méditation quotidiennes de 5 à 10 minutes au début des classes pendant 5 semaines suffisent à améliorer le niveau de réussite scolaire, diminuer le niveau d’anxiété et augmenter les compétences sociales des élèves. La méditation à l’école est donc une vraie nécessité. Sans compter tous les bénéfices que cela apporte aux enfants, la méditation pratiquée à l’école permet aussi de :

      • Faire un temps calme
      • Consolider les liens entre les élèves
      • Faire une transition entre un cours chargé et un autre
      • Renforcer les liens entre les professeurs d’école et les élèves
      • Faire reprendre le contrôle d’eux-mêmes aux enfants
      • Aider les élèves en grande difficulté (hyperactivité, dyslexie,…)
      • Faire comprendre aux enfants comment gérer leurs émotions

 

Jeanne Siaud-Facchin (psychologue, psychothérapeute et auteure du livre “Tout est là, juste là”) nous parle dans cette vidéo des bienfaits de la méditation pour les enfants et de la nécessité que la méditation entre à l’école.

 

“L’introduction de la méditation à l’école devrait être inscrite au programme de l’éducation nationale. C’est de l’éducation préventive qui ne nécessite aucun moyen ni aucun poste supplémentaire et qui permettrait d’enrayer tellement de difficultés scolaires.” – Jeanne Siaud-Facchin

Les enfants sont l’avenir de ce monde

Il ne faut pas oublier que nous appliquons dans les écoles les mêmes méthodes qu’en 1884. Notre système scolaire en France est plutôt poussiéreux, non ? Les méthodes d’antan ne peuvent pas coller avec notre monde actuel. Le but de l’école, c’est de donner aux enfants les clés pour appréhender le futur sereinement. Alors pourquoi n’y enseigne t-on pas la méditation ?

Dans une société où on vit à 100 à l’heure, il me paraît essentiel qu’on apprenne à nos enfants à se poser et à sentir ce qu’il se passe en eux. Apprendre la méditation à l’école, c’est donner une chance à tous les enfants de grandir en ayant des bases solides pour la suite. Les enfants sont l’avenir de ce monde. Concernant l’application des pratiques de la pleine conscience, l’école représente la porte d’entrée la plus pertinente. Pourquoi ? Car l’école, c’est l’endroit où les enfants se rendent tous les jours et ce pour des années. C’est l’endroit où les enfants sont le plus enclin à recevoir un cadre et c’est l’endroit où ils apprennent le plus de choses.

 

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  3 astuces pour rester zen en voiture

 

 


Pour résumer,

La méditation n’apporte que des bénéfices aux enfants :

      • Améliore la concentration
      • Meilleure gestion des émotions
      • Diminution du stress et de l’anxiété
      • Relations sociales améliorées
      • Résultats scolaires en hausse
      • Bien-être à l’école
      • Réduction des comportements agressifs
      • Développement de la bienveillance entre les élèves

 

Et vous, qu’en pensez-vous ? Est-ce que la méditation devrait être obligatoire à l’école ?

 

Likez et partagez cet article si vous aussi vous pensez que la méditation à l’école, c’est l’avenir de ce monde.

 

Pour aller plus loin, vous pouvez signer la pétition lancée par Alexandre Mais, qui a pour but d’introduire la méditation laïque à l’école.

 

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis :)
  •   
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  
    5
    Partages
  • 5
  •  
  •  

2 commentaires sur “5 études scientifiques qui prouvent que la méditation devrait être obligatoire à l’école

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.