Est-ce que la méditation est faite pour moi ?

Si vous êtes intéressé par la méditation, vous vous êtes sûrement déjà demandé “est-ce que je suis fait(e) pour la méditation ?” Pour ma part, je pense que c’était une des premières questions qui m’était venue à l’esprit. Beaucoup de personnes pensent des choses comme “je ne pourrais jamais méditer, je ne tiens pas en place !”, “est-ce que la méditation est faite pour moi ?” ou encore “je ne peux pas méditer, je suis trop stressé(e)”. Pourtant, la réponse à la question “est-ce que tout le monde peut méditer ?” est courte et tient en 1 mot de 3 lettres : OUI ! Découvrons ensemble pourquoi la méditation est faire pour vous.

La méditation est faite pour moi ?

Voilà je vous ai dévoilé un secret de la plus haute importance : OUI, n’importe qui sur cette planète peut méditer ! Oui, vous avez bien lu, tout le monde peut méditer donc inutile de vous demander encore “la méditation est faite moi ?” Vous n’avez pas besoin de capacités particulières pour apprendre à méditer, ni même besoin d’être moine ou encore bouddhiste. Vous n’avez pas non plus besoin de tout plaquer et partir dans l’Himalaya pour trouver un gourou ou passer des heures chaque jour dans un ashram pour apprendre la méditation. Peu importe votre sexe, votre âge, votre nationalité, votre religion, vos compétences professionnelles, votre constitution génétique,… (ok vous avez compris)tout cela n’a aucune importance.

En fait, la plupart des gens qui pensent ne pas être fait pour la méditation ne savent pas ce qu’est exactement la méditation. Et c’est bien normal, on ne peut pas les blâmer, personne ne peut se vanter de connaître tout sur tout. La méditation fait de plus en plus parler d’elle mais peu de gens pourraient donner une définition (même partielle) de la méditation. Moi aussi, quand j’ai commencé à m’intéresser à la méditation, je ne savais pas exactement de quoi il s’agissait. Il n’y qu’après de longues heures de recherches et de lectures que j’ai compris que la méditation, ce n’était pas “rester assis en essayant de penser à rien et faire le vide”.

Oubliez les stéréotypes

Oubliez toutes les idées reçues et stéréotypes que vous avez entendu. Vous n’avez pas besoin d’être quelqu’un de “spirituel” (bien sûr chacun entend cela comme il veut) pour pratiquer la méditation. Vous n’avez pas besoin de “don particulier” pour pouvoir méditer, pas plus que vous n’avez besoin de pouvoirs spéciaux pour apprendre à faire du vélo ou à tricoter. Evidemment certaines personnes sont plus réceptives à la méditation que d’autres, mais tout le monde peut apprendre et profiter des bénéfices de la méditation.

Quand on médite, on ne cherche pas à atteindre l’excellence, il n’y a pas de “méditations parfaites”. Comme je le dis souvent la méditation est un entraînement cérébral et mental. Croyez-vous qu’une gymnaste olympique arrive le jour J sans s’être entraînée ? Et bien, la méditation, c’est pareil, on ne peut pas faire ce travail de développement de l’esprit sans s’entraîner correctement.

Vous vous pensez trop distrait ou trop anxieux pour méditer, ou bien vous êtes agacé par les sons de votre environnement lorsque vous essayez de faire une séance de méditation. Savez-vous que dès que vous vous rendez compte que votre esprit vagabonde ou dès que vous percevez les sons qui vous entoure, c’est justement que vous êtes en train de méditer. 

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Mon défi : 30 méditations en 30 jours (15/30)

La méditation nous aide à prendre conscience de tout ce qui nous entoure et nous aide à composer avec ces bruits, ces pensées, ces agacements afin que tout cela deviennent moins important dans notre quotidien. Et avec de l’entraînement, nous devenons un peu moins stressé et anxieux et de plus en plus tolérants.

meditation-faite-pour-moi

Vrai/Faux sur la méditation

Avez-vous la réponse à ces questions ?

  • ” La méditation consiste à ne penser rien ou à faire le vide.” >> FAUX

La méditation ne consiste pas à faire taire le bavardage de l’esprit (et c’est tout à fait impossible), cela consiste à observer nos pensées sans les identifier ni les juger. Ce n’est donc pas une absence de pensées, mais une absence d’engagement dans les pensées. 

  • Pour méditer il faut être assis et au calme >> VRAI

Je conseille à tous les débutants de commencer à méditer dans un endroit calme. Évitez, surtout dans vos débuts, de méditer au travail ou dans le bus/métro parce que vous ne pourrez pas être pleinement concentré(e) dans ces endroits là. La position assise va forcer votre corps à ralentir, vous serez donc plus enclin à méditer quand vous serez dans cette position.

  • ” Il faut être croyant pour méditer.” >> FAUX

Il est vrai que la majorité des techniques de méditation s’inspirent du bouddhisme tibétain. Par contre, personne n’a besoin d’adopter une philosophie de vie ni d’être religieux pour méditer. Ainsi, que vous soyez athée ou religieux, vous pouvez tout à fait vous adonner à cette pratique. La méditation de nos jours se pratique également de façon totalement laïque, c’est donc une pratique ouverte à tous.

  • Méditer, c’est quelque chose de complexe >> VRAI et FAUX

Dans le principe, méditer paraît plutôt simple : il faut s’asseoir par terre (ou sur un coussin/une chaise) et ne plus bouger durant quinze minutes en vous concentrant sur votre respiration. Sauf qu’en réalité cette position est tout sauf agréable. En tant qu’occidentaux, nous n’avons pas l’habitude de nous tenir dans cette position et c’est votre première difficulté quand vous méditez. Au début, méditer va vous paraître plutôt ennuyant, perturbant et surtout inconfortable. Vous allez vite avoir envie d’abandonner, c’est normal, la méditation devient addictive à force de pratique. Mais vous allez rapidement comprendre son intérêt en voyant les impacts dans votre vie quotidienne, vous serez jour après jour plus présent(e) mentalement et physiquement.

  • Méditer va me permettre de faire des expériences transcendantes >> FAUX

Certaines personnes sont déçues lors de leurs séances de méditation car elles n’ont pas de visions, ne voient pas de couleurs flashy, ne lévitent pas, ou n’entendent chanter des licornes. Bien que nous puissions avoir une quantité de merveilleuses expériences lorsque nous méditons, ce n’est pas le but premier de la pratique. On peut voir les vrais avantages de la méditation dans les heures qui suivent une séance. Lorsque nous avons terminé notre séance de méditation, nous emportons avec nous une partie de l’immobilité et du silence de notre pratique, ce qui nous permet d’être plus créatifs, compatissants, centrés et aimants envers nous-mêmes et envers tous ceux que nous rencontrons.

  • La méditation, c’est comme la relaxation >> FAUX
Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  La méditation, ce grand marasme d'informations

En ce qui concerne cette question, je vous renvoie vers mon article où je vous explique que les différences qu’il y a entre la méditation, la relaxation et la sophrologie.

  • Je n’ai pas le temps pour méditer >> FAUX

Je sais vous êtes débordé(e) : entre le travail, les impératifs familiaux et les mille et une activités quotidiennes, prendre du temps pour soi ce n’est pas dans vos priorités. Mais ça devrait l’être ! C’est prouvé, 10 minutes par jour de méditation de pleine conscience suffisent pour commencer à en ressentir les bienfaits. Et, avec un peu d’entraînement, vous pourrez pratiquer partout et tout le temps (dans les transports, sous la douche, à la pause déjeuner, en marchant,…). Et franchement 20 minutes sur une journée, vous pouvez les trouver, non ?

Méditer, c’est tous les jours différent

Ce qui est très intéressant dans la méditation, c’est que nous nous apercevons jour après jour que nous sommes en constante évolution, que nous changeons graduellement avec le temps. Chaque jour, méditation après méditation, respiration après respiration, nos corps, nos cœurs et nos esprits changent. Grâce à la méditation nous sommes à la fois acteurs et spectateurs de ces changements qui s’accumulent au fil du temps.

La méditation peut transformer votre vie

Grâce à la méditation, c’est tout à fait possible d’être actuellement une personne très anxieuse et devenir une personne détendue ; de passer d’un état de stress habituel à un état plus décontracté ; d’être enclin à la mauvaise humeur et devenir plus heureux et enjoué. La seule chose que vous devez faire c’est pratiquer, vous entraîner, vous exercer et surtout vous devez PERSÉVÉRER !

Parfois, votre séance de méditation sera immédiatement bénéfique et enrichissante, d’autres fois votre esprit vous mettra au défi et votre séance sera plus difficile. Dans ces moments-là, ayez toujours à l’esprit qu’on ne peut pas avoir de carottes dans notre jardin si on ne les a pas d’abord semées, arrosées et désherbées. Vous voyez ce que je veux dire ? Vous ne pouvez pas toujours réussir vos méditations (même si je pense qu’aucune séance de méditation n’est jamais vraiment “ratée”) et ce n’est pas grave, ça fait partie du jeu.

Avec la méditation, il faut être patient, ce n’est pas comme au fast-food, vous n’allez pas être servi instantanément mais vous verrez que vos efforts seront récompensés. Vous constaterez assez rapidement, au fil de votre pratique, que la méditation vous profite et ce même si vous ne pratiquez que 10 ou 15 minutes par jour (forcément plus vous pratiquerez, plus vous profiterez des avantages).

Pour finir, je n’ai qu’une chose à dire : n’abandonnez pas ! La chose la plus importante à retenir, c’est la persévérance, en dépit des hauts et des bas que vous expérimenterez. Est-ce que vous vous demandez encore “la méditation est faite pour moi” ? Ne doutez plus et essayez, lancez-vous et ne lâchez rien ! Vous pouvez aussi faire ce test pour connaître votre score de prédisposition à la pleine conscience.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis :)
  •   
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  
    18
    Partages
  • 18
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.