Comment méditer dans son lit ?

Je rencontre beaucoup de personnes qui ont des difficultés d’endormissement ou même un sommeil perturbé. J’ai été dans cette situation pendant des années… Je mettais toujours des plombes à m’endormir, je ruminais des heures, je cherchais inlassablement une position confortable pour dormir. C’était interminable ! Et je finissais enfin par m’endormir pour me réveiller quelques heures plus tard dans un état de fatigue avancée… C’était devenu invivable !

Jusqu’au jour où j’ai trouvé une solution radicale : méditer dans mon lit ! Et là, ça a été une véritable libération. J’ai enfin pu m’endormir rapidement, passer des nuits complètes avec, en prime, un sommeil réparateur. Comme je sais qu’il y a beaucoup de personnes qui ont ce genre de problèmes, je vais vous expliquer ci-après comment méditer dans son lit et ainsi prendre du plaisir à retrouver son lit chaque soir.

Méditer pour mieux dormir

Méditer dans son lit peut paraître un peu étrange. Pour autant la respiration profonde et la visualisation d’un endroit paisible vous aideront réellement à vous détendre et à passer une nuit reposante. On sait depuis longtemps que la méditation aide à améliorer la qualité du sommeil. Méditer dans votre lit vous aidera aussi à entrer dans un sommeil profond et vous verrez que, en réalité, ce n’est pas si difficile que ça de pratiquer la méditation dans votre lit.

Quand j’ai commencé à méditer, je méditais surtout le soir avant d’aller au lit, car je savais que la méditation pouvait m’aider à m’endormir. Mais je méditais dans mon salon, jamais dans mon lit. Et puis un soir, je me suis dit “tiens je vais essayer de méditer dans mon lit”. Et vous savez quoi, cette nuit là était une des meilleures nuits que j’avais passées depuis longtemps. J’avais dormi comme un bébé, du coup le matin, j’étais en pleine forme et je me sentais renaître peu à peu. Du coup, je me suis dit que ça serait une super idée de vous expliquer comment je fais pour méditer dans mon lit. Alors voici toutes les étapes !

Comment méditer au lit

Comme promis, vous allez trouver ci-après un guide étape par étape pour méditer dans son lit. Le but est de vous aider à vous endormir rapidement et à avoir un sommeil réparateur et surtout de bonne qualité.

Étape 1 : Se mettre dans l’ambiance

La première chose que vous devez faire c’est éteindre toutes les lumières qui vous pètent les rétines et opter pour des lumières douces et tamisées (des bougies ça marche aussi). Les musiques douces sont également les bienvenues et vous mettront dans une ambiance zen et sereine en moins de temps qu’il ne le faut pour le dire. Pour ma part, j’aime beaucoup ce fond sonore que j’ai trouvé sur Youtube (il y en a des millions, le plus dur c’est de choisir).

Idéalement, votre lit est fait, c’est encore plus accueillant avec des draps propres qui fleurent bon l’adoucissant. On sait tous que c’est 100 fois plus agréable de se coucher dans un lit fraîchement vêtu de draps propres. Toutes ces conditions réunies vous aideront à vous plonger dans une ambiance cosy pour votre rituel du coucher.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  La marche méditative : comment et pourquoi la pratiquer

Étape 2 : S’allonger sur le dos

Sans aucune surprise la meilleure position pour méditer dans son lit est la position allongée. Je ne vous fais pas de schéma, c’est simple, vous vous faxez dans votre lit, vous mettez sur le dos et vous essayez de vous détendre. Vos bras sont le long de votre corps, vos mains posées paumes vers le haut.

Si la position allongée est inconfortable pour vous, vous pouvez ramener vos pieds près de vos fesses, de façon à soulager vos lombaires. Pour encore plus de confort, vous pouvez aussi glisser un petit coussin sous vos genoux.

Étape 3 : Se concentrer sur rien

Une fois que vous avez trouvé une position confortable, essayez de vous débarrasser de toutes vos pensées et de vous concentrer sur rien. Rien, si ce n’est votre respiration. Oubliez tous les tracas du quotidien, oubliez toutes les listes de choses à faire, pensez simplement au moment présent. Et respirez !

Étape 4 : Respirer profondément

Prenez plusieurs respirations profondes, inspirez par le nez et expirez par la bouche, lentement. Faites cette respiration plusieurs fois de suite. Cette respiration aide à détendre non seulement votre corps mais aussi votre esprit.

Un bon conseil : prenez votre temps ! Pour certaines personnes, le fait de se détendre peut prendre plus de temps que pour d’autres. Alors soyez patients, respirez profondément et concentrez vous sur l’air qui entre et l’air qui sort de vos narines. Sentez comme votre corps s’enfonce dans votre matelas, respiration après respiration.

Astuce : pour vous aider à centrer votre attention sur votre respiration, vous pouvez placer une main sur votre ventre. Quand vous inspirez, la main sur votre ventre doit monter. Quand vous expirez, votre main doit s’enfoncer sur votre ventre.

Une fois que vous sentez que vous êtes totalement relaxé, vous pouvez penser à la façon dont votre corps et votre esprit se sentent.

Étape 5 : Détendez-vous

Après avoir bien respiré, vous pouvez penser à votre corps, aux sensations que vous ressentez lorsque vous êtes allongé sur votre lit, le poids de celui-ci et l’endroit où vous ressentez le plus de sensation.

Pour vous aider, posez-vous ces questions :

  • Est-ce que mon corps se sent léger ou lourd ?
  • Est-ce que je sens ma respiration ?
  • Ai-je des zones de tension ?
  • Dans quelles parties de mon corps je sens ces zones de tension ?

Astuce : essayer d’effectuer un scan mental de votre corps (body scan). Il s’agit de tenter de sentir chaque partie de votre corps. Vous commencez par votre pied gauche (orteils, plante du pied, talon,..), puis le mollet, la cuisse,… Puis vous passez à l’autre jambe. Et vous remontez doucement sur chaque partie du corps en scrutant (mentalement) chaque centimètre carré.

Le but de cette technique est de détendre les zones d’inconfort qui se trouvent dans votre corps, tout en gardant à l’esprit votre respiration. N’essayez surtout pas de changer le rythme de votre respiration.

 

mediter-dans-son-lit

Étape 6 : Mettre son corps en pause

Cette étape est ma partie préférée ! Une fois toutes les étapes précédentes accomplies, vous allez mettre votre corps en mode pause. Vous pouvez le faire en imaginant que vous éteignez toutes les parties de votre corps, les unes après les autres. Comme pour le scan corporel, vous allez vous concentrer sur chaque partie de votre corps et vous allez lui donner “la permission de s’éteindre”. Il y a truc qui m’aide beaucoup quand j’en suis à cette étape, c’est de prononcer mentalement un mot. Par exemple, PAUSE ou DODO ou STOP.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  La marche méditative : comment et pourquoi la pratiquer

Puis répétez ce processus pour toutes les parties de votre corps, sans oublier de prendre le temps de remarquer comment “vos parties éteintes” se sentent par rapport à celles qui sont encore “allumées”. Généralement, vous allez vous endormir très rapidement après cette étape, vous serez même peut-être endormi avant d’avoir éteint toutes les parties de votre corps.

Cependant, vous pouvez avoir “fermé” chaque partie de votre corps et pour autant être toujours éveillé. Je vous rassure cela ne signifie pas que vous avez mal fait l’exercice. Le but ici est de vous aider à améliorer votre conscience et à favoriser la relaxation.

J’ai fait toutes les étapes mais je ne dors toujours pas, que faire ?

Si après toutes ces étapes, vous ne vous êtes pas endormi, PAS DE PANIQUE. Je vous donne une autre méthode à tester. Vous pouvez essayer la méthode du décompte. Cela peut sembler complètement stupide au début, mais ça marche réellement. Avec cette méthode, il s’agit de compter vos pas en descendant des marches d’escalier, une colline, une montagne, (ce que vous voulez tant que vous descendez)…. Vous devez vous imaginer en train de descendre et vous comptez chacun de vos pas. Si vous perdez votre fil, vous recommencez depuis le début. L’idée est d’augmenter votre concentration et de libérer votre esprit de toute pensée stressante.

Je vous rappelle que la méditation n’est pas une pratique facile à maîtriser. Il vous faut de l’entraînement et surtout de la persévérance. Ce n’est pas parce que vous n’y arrivez pas la première fois que vous n’y arriverez pas la fois suivante. Un peu de patience ! Pour moi aussi, au début, ce n’était pas facile de méditer dans mon lit, mais je me suis accrochée. Même si j’avais envie de laisser tomber tous les jours. J’étais persuadée que la méditation était la réponse à ce problème de sommeil. Et ça a marché, mes nuits se déroulent maintenant sans encombre. Jamais je n’aurais cru pouvoir m’en sortir aussi “facilement”. Bien sûr, c’est ironique, ça n’a pas été si facile. Mais comparé à ce que je vivais avant, m’entraîner à méditer, c’est vraiment quelque chose de facile.

Qui va méditer dans son lit ce soir ?

Maintenant que vous connaissez toutes les étapes pour méditer dans son lit, est-ce que vous allez l’essayer ? Connaissez-vous d’autres techniques pour méditer dans son lit ? Personne ne devrait avoir de problème pour dormir et pourtant c’est quelque chose de très répandu. Si vous n’avez jamais testé la méditation pour vous endormir, je vous conseille d’essayer, de toute façon vous ne risquez rien ! Nous avons tous besoin d’un sommeil de qualité pour être dans nos meilleures dispositions pour passer de bonnes journées, n’est-ce pas ?

 

 

 

Source : lovemeditating.com
Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis :)
  •   
  •   
  •   
  •   
  •  
  •  
    18
    Partages
  • 18
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.